Les grandes expositions de l'été

Publié le 05/06/2016

Nous vous offrons ici l'intégralité de l'article de Eric Clément paru dans la Presse du 5 juin: Les grandes expositions de l'été

L'été sera passionnant dans les musées du Québec et d'Ottawa. Nouveau pavillon à Québec, art antique, collection Hermès, mode italienne et rétrospective Edmund Alleyn à Montréal. Et enfin, la portraitiste française Vigée Le Brun à Ottawa. Pour le plaisir, le dépaysement et la gymnastique de l'esprit!

LE PAVILLON PIERRE LASSONDE

Au Musée national des beaux-arts du Québec, dès le 24 juin

S'il y a un lieu muséal à visiter cet été, c'est le nouveau pavillon du Musée national des beaux-arts du Québec. Portant le nom du mécène Pierre Lassonde, ce pavillon a été créé sur la Grande Allée par la firme d'architecture OMA, fondée par Rem Koolhaas, ainsi que par Provencher Roy Associés. Consacré en partie à l'art contemporain, il ouvrira ses portes le 24 juin avec cinq nouvelles expositions : Art inuit - La collection Brousseau - IlippungaDe Ferron à BGL - Art contemporain du QuébecArts décoratifs et design du QuébecInstallations - À grande échelle et Jean-Paul Riopelle - L'hommage à Rosa Luxembourg.

ÉLISABETH LOUISE VIGÉE LE BRUN (1755-1842) - LA PORTRAITISTE DE MARIE-ANTOINETTE

Au Musée des beaux-arts du Canada, à Ottawa, du 10 juin au 11 septembre

Première rétrospective internationale consacrée à la peintre Vigée Le Brun, cette exposition a été présentée l'automne dernier à Paris et cet hiver au Metropolitan Museum of Art de New York. Elle traite des trois phases de la carrière de l'artiste française : avant la Révolution française, ses années d'exil en Europe et la fin de sa vie. Neuf portraits prêtés par trois musées russes, dont le musée de l'Ermitage de Saint-Pétersbourg, y seront exposés en exclusivité nord-américaine. Vigée Le Brun « représente encore de nos jours un modèle de détermination pour celles qui aspirent à réaliser leurs ambitions », dit Marc Mayer, directeur du MBAC.

EDMUND ALLEYN - DANS MON ATELIER, JE SUIS PLUSIEURS

Au Musée d'art contemporain de Montréal, jusqu'au 25 septembre

Cette rétrospective de l'artiste québécois Edmund Alleyn (1931-2004) jette un regard sur ses créations des années 50 aux années 2000. Elle met en relief la contemporanéité de son oeuvre et la diversité des techniques qu'il a su maîtriser. On y découvre des créations des périodes charnières de sa carrière (série amérindienne, oeuvres sur plexiglas, séries Indigo et Éphémérides). Les oeuvres proviennent de musées québécois et canadiens. Certaines sont exposées pour la première fois. Signée Mark Lanctôt, l'exposition est accompagnée d'une imposante monographie.

POMPEII

Au Musée des beaux-arts de Montréal, jusqu'au 5 septembre

L'exposition consacrée au destin tragique de Pompéi, enseveli sous les cendres du Vésuve en l'an 79 après J.-C., est toujours présentée au Musée des beaux-arts de Montréal.Pompeii évoque le drame qui a tué 1500 personnes au moyen de films, d'animations, d'objets d'art et utilitaires de l'époque et de moulages de victimes de la cité romaine, notamment des citoyens qui avaient été recouverts de cendre et momifiés instantanément. Le plus émouvant des moulages est sans doute celui d'une femme et de son enfant, debout sur son ventre.

ELEGANZA - LA MODE ITALIENNE DE 1945 À AUJOURD'HUI

Au musée McCord jusqu'au 25 septembre

Organisée par le Victoria and Albert Museum de Londres, cette expo montée au musée McCord rend hommage aux designers italiens les plus réputés depuis la Seconde Guerre mondiale. Les amateurs de haute couture pourront découvrir de nombreuses robes et autres vêtements haut de gamme de Valentino, Armani, Fendi, Prada, Gucci, Dolce & Gabbana ou encore Emilio Pucci, ainsi que des créations de couturiers émergents, de nombreux accessoires, des photographies, des magazines, des dessins et des extraits de films sur la mode italienne.

DES CHEVAUX ET DES HOMMES - LA COLLECTION ÉMILE HERMÈS, PARIS

Au musée Pointe-à-Callière, jusqu'au 16 octobre

Grâce à son exposition consacrée à Marco Polo en 2014, la directrice du musée Pointe-à-Callière, Francine Lelièvre, a convaincu la direction de la maison Hermès, société française spécialisée dans les produits de luxe, d'organiser à Montréal une exposition unique sur sa collection privée commencée par Émile Hermès au début du XXe siècle. Ce chef d'entreprise fit passer Hermès d'une manufacture de harnais et de selles à la marque prestigieuse que l'on connaît aujourd'hui. Quelque 250 de ses objets reliés au monde du cheval sont exposés dans le cadre de cet événement muséal qui ne sera pas proposé ailleurs...

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Ajouter un commentaire

Achats sécurisés

© 2023 centredartlasalamandre.fr. Tous droits réservés. Politique de confidentialité